Pourquoi faut-il faire vieillir certains vins et d’autres non ?

Que ce soit en bouteilles ou en fûts, les vins vivent. Ils connaissent de nombreuses transformations au fil du temps. Cependant, il est important de savoir que tout dépend du type de vins et des conditions de stockage. Certains se dotent d’une très bonne qualité en vieillissant et d’autres se détériorent avec le temps. Voici d’ailleurs quelques bonnes raisons qui expliquent pourquoi certains vins doivent subir un vieillissement et que d’autres non.

Pour rétablir l’ordre après la mise en bouteille

Après la mise en bouteille, le vin connait une étape de désordre. Pour remédier à cela, il a besoin d’une période de repos appelée, la phase de fermeture. Il y a certains vins qui doivent se reposer durant quelques mois seulement, mais il existe ceux qui doivent vieillir plus longtemps, durant 5 ans par exemple. Dans tous les cas, cette étape lui permettra de se révéler, c’est-à-dire de dévoiler son vrai goût. Pour obtenir des résultats satisfaisants, il est important de le faire développer dans un bon environnement, notamment sombre, sans courants d’air, bien ventilé, humide à 75 % et à une bonne température. Voilà quelques informations claires pour faire vieillir du vin.

Faire vieillir pour la sensation tactile

La dégustation du vin présente plusieurs principes. C’est une expérience à la fois complexe et passionnante. Avec l’analyse tactile, les papilles jouent un rôle prépondérant dans cette aventure. Elle a pour objectif de pouvoir produire des sensations complexes afin de le révéler sous forme d’un goût singulier. Parmi les saveurs élémentaires dans cette expérience, cela pourrait être l’acide, le salé, le sucré ou encore l’amer. L’expérience tactile change au fur et à mesure que le vin vieillit. Pour les vins vigoureux présentant une sensation tactile râpeuse, par exemple, après quelques années de repos, on détermine une sensation plus veloutée et soyeuse.

La complexité au rendez-vous avec les vieux vins

La complexité d’un vin est occasionnée par l’association d’un bon cépage et d’un bon terroir. Un vin connu comme complexe est reconnu pour ses saveurs différentes et ses nombreux arômes. Il faut savoir que la complexité aromatique est une grande qualité. Ce qui veut dire qu’un grand vin est un vin complexe. Pour les vins aromatiques par exemple, ils deviennent plus complexes après quelques années de vieillissement. Au cours d’une dégustation, les arômes sont plus précis. Il est aussi possible de sentir des notes particulières qui sont liées particulièrement au terroir. Ce qui permet à ces vins d’avoir un bon goût en vieillissant. La vivacité des arômes se multiplie. Ce qui les rend plus faciles à identifier.

Quelles conditions optimales pour la conservation de vos vins ?
Faut-il toujours carafer les vins avant de les servir ?