Quelles conditions optimales pour la conservation de vos vins ?

Lorsqu’un amateur de vin commence à se constituer d’une cave, sa principale question consiste à connaître comment conserver son vin au mieux. Et cela, peu importe son objectif, qu’il s’agisse de faire vieillir les vins pour investir ou pour sa consommation personnelle. Le vieillissement des vins constitue, en effet, une opération extrêmement délicate nécessitant certaines précautions, rien ne doit être fait au hasard. Les bouteilles que vous souhaitez mettre en cave pour que vos vins vieillissent, cela nécessite certaines précautions afin de respecter le vin, pour qu’avec le temps, il puisse se bonifier, sans être altéré. L’absence de vibrations, l’obscurité, l’hygrométrie et la température constituent les variables principales qui permettent d’obtenir le bon vieillissement des vins. Découvrez dans l’article qui va suivre, les meilleures conditions de conservation du vin.

La température idéale de la cave

La température optimale d’une cave se trouve entre 12  et 13°C. Cela dit, les variations de la température au fil des saisons et de l’année, se situant entre 12 à 20°C ne constituent pas absolument des problématiques. Le plus important consiste à ce que l’écart de température soit moins important et pas trop brutal. Cette petite amplitude de variations au niveau de la température accélérera un tout petit peu le vieillissement du vin. Cela peut alors constituer un avantage. Si au contraire, la température de la cave est stabilisée aux alentours de 12°C toute l’année, les vins évoluent très peu, l’idéal consiste alors à les déplacer dans un environnement où la température varie selon la fourchette précédente (2 ans avant qu’on les déguste), pour qu’ils évoluent de manière optimale.

La lumière et l’hygrométrie de la cave

Après la température, l’humidité constitue un des facteurs importants dans le processus de vieillissement et de conservation des vins. Le taux idéal d’hygrométrie se trouve entre 70 et 75 %. Les dommages sur le vin seront considérables si le taux d’humidité est largement inférieur à ce niveau. Pour préserver le vin, l’obscurité constitue également un critère très important. En quelque sorte, le vin est luminophobe, l’excès de luminosité provoque l’oxydation prématurée des vins ainsi que le développement d’arômes âcres.

L’aération et les vibrations de la cave

L’absence de vibration constitue également un des facteurs majeurs. En effet, les vibrations et les secousses affectent la qualité des vins. Afin d’éviter une quelconque vibration, dotez-vous d’un système d’amortissement. Les mauvaises odeurs et les moisissures constituent un risque majeur. L’installation d’un système de ventilation permet à la cave d’être bien aéré.

Faut-il toujours carafer les vins avant de les servir ?
Pourquoi faut-il faire vieillir certains vins et d’autres non ?