Quelles conditions pour qu’un vin soit un vin de garde ?

Pour qu’un vin puisse offrir une bonne saveur, il doit disposer de certaines caractéristiques d’un bon vin de garde. En effet, il est impossible de boire un vin de garde avant sa période de maturité. Cela dit, un bon vin s’entretient depuis le sol. Si vous voulez opter pour une bonne dégustation, votre choix peut s’y orienter. Ce dernier se caractérise par le fait de rester le plus longtemps possible en cave afin de se bonifier (aux environs de 5 ans minimum). Pour cela, quelles sont les conditions caractéristiques pour qu’un vin soit de garde ?

Une bonne durée de conservation

Il demeure important de savoir que tous les types de vins ne sont pas tous qualifiés pour être des vins de garde. Certains types de vins ne sont pas propices pour une longue conservation — soit une période supérieure à 5 ans. Ces vins sont le vin rouge, le vin rosé ou le vin blanc qui demandent une consommation rapide. Afin de pouvoir bonifier le vin de garde, il est essentiel de choisir le vin qui puisse atteindre une maturité en 15 ans. Également, la cave joue un rôle important. Ces vins peuvent être les vins rouges tanniques ou le vin d’Alsace. Pour connaître quand déguster un vin de garde, il demeure essentiel de disposer un repère temporel pour pouvoir apprécier la qualité d’un vin (millenisme).

Il faut pour cela prendre en observation son type, la nature de la vigne dont il est issu, les conditions de stockage, etc. Ces éléments sont des aides performantes afin de savoir si votre vin de garde peut être consommé. Ces différentes étapes sont prises étape par étape pour les grands vins d’Alsace.

Une bonne position de bouteille

Pour avoir un bon vin de garde, la position de la bouteille joue un grand rôle. Il est conseillé de placer les bouteilles de vin en position horizontale. Coucher les bouteilles de vin permet au bouchon de liège d’être toujours en contact avec le liquide. Cela permet d’obtenir une conservation optimale et joue un rôle dans la qualité et la saveur du vin. En effet, l’oxygène à l’intérieur de la bouteille en contact avec le vin l’aidera à l’accélération de sa maturité.

Pourquoi une telle position de bouteille ?

Lorsque le bouchon de liège vieillit, celui-ci devient plus perméable à l’air. L’air pourra ainsi entrer facilement dans la bouteille. Cela entraîne l’oxydation du vin ainsi qu’une dégradation de ses qualités gustatives. Coucher les bouteilles reste la meilleure solution pour conserver les arômes du vin.

Choisir le meilleur vin pour accompagner une raclette
Conseils d’achat : quelle appellation choisir selon le style de vin que j’aime ?