De quoi est composé le vin ?

Le vin est composé de plusieurs constituants. En effet, le vin n’est certainement pas une substance inerte. Au contraire, il s’agit d’une matière vivante présentant une structure complexe et en parfaite évolution. Selon son origine et sa spécificité, cette substance varie d’un à l’autre. Contrairement à ce que certaines gens pensent, l’eau et l’alcool ne sont pas les seuls constituants du vin. Il en existe d’autres. C’est ce que nous allons découvrir à travers cet article.

Les composants du vin

Sans contester, le vin est constitué d’environ 80 à 85 % d’eau, d’alcools ainsi que des substances organiques et nutritionnelles. En effet, le vin provient d’une panoplie d’alcool. Et c’est ce dernier qui lui apporte du volume. On sait très bien que si le taux de l’alcool est élevé, le vin devient bien évidemment brûlant. Également, le vin est équipé d’acide. Cependant, cette acidité doit être comprise entre 3,2 et 4 g par litre pour les vins de type rouge, tandis que celle-ci est de 4 à 5 g par litre pour les vins de types blancs. À noter que le pH des vins ne doit pas dépasser le 3,2 et 3,8. À part l’alcool et l’acide, on y trouve aussi de l’anhydrite sulfureux. Cette substance est conçue spécialement pour assurer la protection des vins contre les oxydations ainsi que les transmissions microbiennes. Si cette dernière est absente, l’apparition d’un caractère mâché ou éventé peut être envisageable.

Qu’en est-il du sucre et des minéraux ?

En outre, le sucre fait partie également d’une des substances qui compose le vin. Quant aux vins rouges et secs, le taux de sucre peut atteindre jusqu’à 3 g par litre. Par contre, ce taux est de 10 g par litre pour les types doux légers et ce sera entre 50 et 10 g par litre pour ceux liquoreux. Sachez que le vin est pourvu de potassium, de phosphore, de calcium, de fer, de magnésium et des oligoéléments. Malgré cela, il ne bénéficie pas de sodium. Ces minéraux se présentent en fait sous forme de sulfates, de phosphates et bien d’autres. À cela, s’ajoutent les vitamines du groupe B en allant du  B1 à B6.

Les autres substances

Outre ces minéraux et vitamines, il ne faut surtout pas oublier les tanins. C’est ces derniers qui offrent la possibilité de bien choisir les grands vins rouges. Si les tanins sont de bonnes qualités, clairement, les vins rouges sont appétissants. Dans un vin, on peut recenser une centaine de substances volatiles ainsi qu’odorantes. La présence des gaz dissous est aussi possible. Les métaux comme le cuivre et le fer constituent aussi la composition du vin. Sans oublier, les éthers, les lipides tels que les glycérides et les lipoïdes, les aldéhydes y compris les acétiques, les éthyliques et les viniques.

Quelles conditions optimales pour la conservation de vos vins ?
Faut-il toujours carafer les vins avant de les servir ?